Il y a quelques jours, ma vie a basculé.

Ca peut paraître bizarre comme ça, mais le changement m'a affecté très profondément, au niveau existentiel de mon existence. Pourtant, le matin même, au levé, rien ne laissait à présager du terrible évènement qui allait survenir. Même après le brossage buccodentaire : rien.

Le début de la journée s'est déroulé normalement, si un tant soit peu qu'une journée puisse être normale au pôle nord : froid et presque sans lumière. On pourrait m'accuser de gothisme involontaire. Le soir venu - quand la petite aiguille est sur le "8" et la grande sur le "4" - je ressentais une forme de sentiment d'auto-(satis)faction de la journée. Je ne me doutais toujours pas que mon univers allait être bouleversé.

20h42 : c'est là que le drame se produit. Un petit message d'un L*D*k* (étoiles pour conserver son anonymat, car à la fin de la lecture de cet article, vous aussi, si ce n'est pas déjà le cas, rejoindrez le club de ceux qui lui en veulent).

lol gé trouvé hein truk glmglk : regarde ça

Suivant mon instinct primaire de cliqueur, je m'empresse d'amener le pointeur de la souris sur le "ça" et de détendre mon index. C'est là le début de l'enfer. Je réalise que le monde sur lequel j'ai bâti mes croyances n'était qu'un amas de superficialités. C'est la terreur qui m'empêche de mettre un terme à cette vidéo démonique qui fait voler en éclat ce en quoi je crois.

Et alors ?

On nous a menti sur les paroles originales de WishMaster, mais est ce qu'on avait besoin de le savoir ? Notre vie ne pouvait elle pas continuer à être bercée doucement par de tendres illusions nous gardant du "Hard-Porn" et de "Seven Seagul" ? Et bien non, par pour L. qui non seulement se permet de jouer ouvertement avec l'état émotionnel du monde qui l'entoure de papier toilette, mais qui en plus se moque d'eux ouvertement.

Alors je dis non !

J'invite quiconque à l'âme charitable à ouvrir une enquête : V*c* a t'il pris possession d'un nouveau corps ? La suite au prochain numéro ... nous ne pouvons pas rester là comme un petit lapin qui grignote sa petite carotte sans savoir s'il a honnêtement le droit de remuer les oreilles alors qu'on lui cache la vérité !